La différence sera difficilement perceptible ici, mais je kiffe ces moments. Ces moments avec Clarence car il est + alerte, tu réagis à nos bêtises, nos coucous, nos petits jeux. C’est du tout simple : on dit non de la tête, on te fait des prouts sur le ventre, mais ce sont nos 1ers rires ensemble, alors ça n’a pas de prix (pour tout le reste, il y a…). Alors je kiffe. Et puis il y a les moments d’endormissements ou de réveil, ou tu sembles content d’aller te reposer, ou de nous retrouver. On est bien, on partage ça avec toi.

Et je kiffe aussi ces moment avec Lili, faits d’explications sur des choses sérieuses autant que d’émerveillements. Alors quand tu veux que je reste avec toi jusqu’à temps que la Bête se re-transforme en prince, je reste. Parce que je sais que tu as peur, un peu. Et puis au détour de la 1ère lecture de ce livre acheté il y a longtemps déjà, de merveilleuses mini conversations et déviations :

moi : « ce livre présente les gens qui ont des visions opposées sur… »

toi : « c’est quoi opposé? »

moi : « ben, heu..c’est quand on a pas le même avis. Par exemple : toi tu n’aimes pas le reglisse, et maman elle aime bien. »

toi : « ha oui…on pourra racheter des bonbons? Les réglisses je les mangerai pas, mais tout le reste oui… ».