.Les semaines passent, on vit ensemble, et cela me plait toujours autant plus. Il n’y a pas grand chose à dire,  c’est la vie, mais une vie plaisante, et sans accroc.
.On a vadrouillé à Limoges le temps d’un week end. Dans le corail, on s’est mis par terre tous les 3 dans l’espace enfant, et tu as joué pendant 3 heures.
.En ce moment, ton grand plaisir, c’est de t’appuyer sur tout ce que tu vois, pour arriver à te mettre debout. Tout y passe : les tables, le lit, l’armoire, les chaises, les jouets. Certaines choses sont + stables que d’autres. Alors il t’arrive de te casser la goule. On te prend dans les bras 5 mn et tout est oublié.
.Tu gambades toujours à 4 pattes un peu partout. le week end, quand tu te reveilles, on te pose par terre, et tu nous suis à 4 pattes dans les autres pièces. Tu le fais jusqu’au soir. Quand tu fatigues, tu t’arretes d’un coup, tu baisses la tête et tu te mets à pleurer. Mais on est jamais loin.
.Cela fait 3 nuits que tu te réveilles plusieurs fois en chouinant. Tu as l’air d’avoir mal. Ca nous rend tout triste de te voir comme ça. Peut être les dents, encore.
. On teste pas mal le ‘non’ en ce moment. Depuis que tu gambades à 4 pattes en fait. Et tu commences à le comprendre. Non, car on ne souhaite pas que tu touches aux bouteilles, aux couverts, aux cintres, que tu fasses tomber la glace dans l’entrée, que tu manges le balai, ni les bouquins, pareil pour les CD. Et j’en passe.
. Bon, et puis la grande nouvelle, c’est que l’on va déménager, bientôt. On va partir dans le sud. Je me dis que c’est une révolution à court terme, mais si au final, tu te souviendras + de l’endroit ou on va habiter que d’ici. Je suis content, on sera bien là bas tous les 3.